biobibliographie recueils poèmes ditsmotscouleurs sur la poésie recensionséchos critiques haïsha haïkuSac à mots édition Revue 7 à dire liens







"Ta fenêtre ouvre au printemps  "

variante du texte publié dans le recueil


Martine Morillon-Carreau
( Poésie l'éclair l'éternité, Sac à mots 2012)
Ta fenêtre
ouvre au printemps
J'aime tant ce chant
qui sent si bon
nos soirs cachés
muguet lilas
modulé chant nous l'écoutons
côte à côte

sans parole
chant

il est la douceur

toute
la douceur déchirante
de l'amour

l'ouvert éclatant
       de ce qui sera

J'aime tant ce chant
son vertige
échappées
        d'étoiles
galaxies
dispersées
jusqu'à la veille attentive
d'un vide
qui méditerait
l'énigme l'invisible
ses graines noires
vers une lumière
où tu me tiens la main

retour à l'accueil